Annabelle Milon

Née en France en 1988, vit et travaille à Bruxelles. 
Diplômée en 2012 de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de Bruxelles (la Cambre) en gravure.

Le travail d’Annabelle Milon explore certaines formes d’expression traditionnelles de l’image, la gravure en particulier. Elle cherche inlassablement un territoire de dialogue entre la technique utilisée et le sujet abordé. Cet exercice critique l’amène à penser l’image lentement et dans son processus entier, opérant parfois un retournement du sujet et de la technique. L’artiste révèle ce qui est supposé rester caché. 

La représentation est au coeur de ses recherches. Cela la conduit à explorer les mécanismes par lesquels nous donnons du sens aux choses (langage, perception, pensée), de la même manière que la gravure génère des images qui sont des copies ayant traversé les mécanismes de la presse.  

Annabelle crée des images où la représentation et sa présentation sont en relation afin de dépasser les limites de l’espace narratif. La représentation est représentée dans la limite de sa représentativité, troublant ainsi la perception du spectateur. Elle utilise toutes formes de sources : fragments de son quotidien, images préexistantes, son propre corps… 

Elle reçoit en 2013 la bourse Déclics Jeunes de la Fondation de France qui lui permet de mettre en place un atelier de gravure à Bruxelles. En 2014, elle est lauréate du 23e prix de la gravure et de l’image imprimée du centre de la gravure à La Louvière (Belgique) et en 2016 elle obtient le prix Louis Schmidt décerné par l’ULB à Bruxelles.  
 

+ sur l'artiste