Back to All Events

POPPOSITIONS Off-Fair / 19 - 22 avril / Bruxelles / Anaïs Chabeur


  • Ateliers Coppens 23 Place du Nouveau Marché aux Grains Bruxelles, Bruxelles, 1000 Belgium (map)
Image.png

 

LEMOW présente Disarming Reality, un solo show avec Anaïs Chabeur.
 

Anaïs Chabeur (Paris, 1992) est une artiste actuellement résidente au HISK à Gand et diplômée de La Cambre en Espace Urbain en 2016. Sa pratique artistique est multiforme, utilisant la vidéo, la photographie, l’écriture ou encore l’édition d’objets. Anaïs Chabeur interroge la réminiscence, tente de donner une présence au vide : ces espaces interstitiels où s’échangent des fluides, des énergies. La mémoire est pour elle organique, perméable, une contraction de l’espace-temps dans laquelle nous voyageons. 

In Watermelon Sugar invite à envisager des mondes possibles se détachant d’une attitude anthropocentrique. Par les ressources de l’imaginaire, nous voulons ici construire une niche qui nous amènerait à comprendre un présent trouble à partir d’une archéologie de la mémoire.

Quand, en réaction aux flux de matières produits par l’humanité, le seul avenir possible semble être une « simulation » de la nature, un appel au rêve et à l’imaginaire, Disarming reality vient, par la poésie, nous inviter à être attentif aux flux d’énergies immatériels.

Les oeuvres présentées explorent la réminiscence et poussent le spectateur à une réflexion sur son rapport à la mort. Elles interrogent aussi bien les supports externes de notre mémoire que nos mécanismes internes subjectifs, créateurs de fictions personnelles. Anaïs Chabeur créée ou capture des moments charnières où l’on peut observer et sentir le temps, reconnaitre un champs de possible au delà de notre perception actuelle. 

Il s’agit ici d’un décloisonnement de la conscience et de la perception où l’expérience que nous faisons de notre propre corps et de ce qui nous entoure est avant tout sensorielle, émotionnelle et instinctive. Disarming reality est une prise de conscience, une réponse à l’observation d’un effondrement. L’installation envisage cette transition comme un espace de possible. Il ne s’agirait plus de concevoir la mort comme une frontière définitive et ferme mais comme une zone créatrice. 


COMMUNIQUÉ DE PRESSE DISARMING REALITY - ANAÏS CHABEUR

PRESS RELEASE DISARMING REALITY - ANAÏS CHABEUR

PRESS RELEASE POPPOSITIONS

 

Earlier Event: December 7
POP-UP DE LEMOW
Later Event: October 4
L'ARCHITECTURE D'UNE FRACTION